rendez-vous de février de l'association autisme côte d'émeraude

n jeune garçon aux cheveux longs fait du cirque 3 fois par semaine. Cette année, on lui demande d’attacher ses cheveux par sécurité lors de ses sauts. Normal, il pourrait être dangereux de ne pas les attacher, notamment pour certains exercices. Ores l’enfant avec autisme refuse catégoriquement. Il est prêt à cesser son activité s’il n’a pas le choix. Ce serait dommage, car il y a peu de circonstances où ce jeune garçon côtoie des enfants hors sphère familiale. Il supporte mal les casquettes, les bandeaux et les bandanas…

Si vous avez été confrontés à une situation similaire (ou pas), avez vous trouvé un truc pour attacher les cheveux ou pour convaincre un enfant ? Comment avez vous fait ? Écrivez vos idées à autisme.emeraude@free.fr